Quels financements possibles pour vous former ?

La formation au métier d’Assistant(e) technique en Audioprothèse proposée par Sup’Audio est éligible à des financements dans le cadre de la prise en charge des formations professionnelles continues.

L’équipe Sup’Audio est à votre service pour vous accompagner dans vos démarches de financement de votre formation. Nous vous fournirons les informations sur les financements éventuels et une assistance dans les démarches nécessaires pour en bénéficier.

 

Le CPF (Compte Personnel de Formation)

Le CPF permet d’acquérir des droits à la formation professionnelle jusqu’à la retraite.

  • Votre compte est crédité chaque année d’activité à raison de 500 € par an, plafonnés à 5 000 euros
  • La formation suivie doit être qualifiante ou certifiante pour être éligible au CPF

Retrouvez toutes les informations concernant votre compte formation, vos droits et vos démarches sur www.moncompteformation.gouv.fr

Le Pôle Emploi

Vous êtes en recherche d’emploi et souhaitez-vous former à un nouveau métier ? Le Pôle Emploi peut prendre en charge vos frais de formation. En fonction de votre statut, une aide financière peut vous être accorder pour financer tout ou en partie votre formation.

Sur simple demande, Sup’Audio vous transmettra un devis de formation que vous pourrez présnter à votre conseiller Pôle Emploi pour une étude de votre projet de formation.

Renseignement et démarches sur le site https://www.pole-emploi.fr/candidat/en-formation/definir-vos-besoins/financer-ma-formation.html

L’autofinancement

Il est tout à fait possible d’autofinancer sa formation. Il suffit de le signaler dans le formulaire d’inscription ou directement auprès de l’équipe qui vous expliquera la marche à suivre pour le règlement de votre formation.

Pour tout particulier qui souhaite autofinancer sa formation, Sup’Audio a le plaisir d’octroyer 20 % sur le montant total TTC de la formation.

Des facilités de paiement sont également possibles avec un règlement en plusieurs fois.

Plan de développement des compétences

Créé par la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le plan de développement des compétences remplace le plan de formation des entreprises.

Il permet à l’entreprise d’assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail, de veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi et de favoriser leur montée en compétences.

Les actions du plan de développement des compétences peuvent notamment viser l’actualisation des connaissances des salariés, l’acquisition d’une certification ou d’une qualification, ou encore la transmission de leur savoir-faire.

Le plan de développement des compétences peut comprendre :

  • des actions de formation,
  • des bilans de compétences,
  • des actions de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE),
  • des actions d’apprentissage (contrat d’apprentissage)

L’OPCO (Opérateur de Compétences) dont relève votre entreprise peut ainsi prendre en charge :

  • tout ou partie des coûts pédagogiques des formations réalisées sous réserve du respect des critères d’éligibilité des actions aux financements de l’OPCO
  • la rémunération des collaborateurs salariés en formation dans la limite du coût horaire du SMIC
  • les frais annexes (repas, transport et hébergement)

 L’OPCOMMERCE (qui rassemble 19 branches professionnelles du commerce) prend notamment en charge la formation des opticiens

  • 1 500 € pour les entreprise de -11 salariés par an pour l’ensemble des salariés avec un plafond à 40 €/heure
  •  5 000 € pour les entreprise de 11 à 49 salariés par an pour l’ensemble des salariés avec un plafond à 40 €/heure

A noter que les heures de formation effectuées en dehors du temps de travail ne donnent pas lieu à indemnisation.

Dans le cadre du suivi d’une action de formation, celle-ci peut être réalisée en tout ou partie à distance et être réalisée en situation de travail.